Microsoft révèle les résultats du projet Natick, son centre de données expérimental sous-marin

Un peu plus tôt cet été, des spécialistes de la marine ont remonté un centre de données de la taille d’un conteneur d’expédition recouvert d’algues, de bernacles et d’anémones de mer du fond marin au large des îles Orcades en Écosse. La récupération du centre de données des îles du Nord a lancé la phase finale du projet Natick, un projet de recherche de plusieurs années qui a prouvé que le concept de centres de données sous-marins est faisable tant sue les plans logistiques, écologiques et économiques.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *