Dans la peau de l’exosquelette Twiice: permettre aux personnes paraplégiques de remarcher

Nul ne sait encore, au sein de l’entreprise Sonceboz, si cette recherche lui apportera un débouché un jour. Le fabricant de moteurs électriques, installé dans le Jura bernois et le Jura, s’est lancé depuis quatre ans dans le projet de développement de l’exosquelette Twiice, à l’EPFL. Cette machine permettra, un jour, aux personnes paraplégiques de remarcher. Les avancées sont prometteuses. Essais à Lausanne, avec Silke Pan, ancienne trapéziste victime d’un accident en représentation, qui l’a rendue handicapée.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *