Présentation de l’interface cerveau-ordinateur Neuralink par Elon Musk

Véhicules électriques, fusées … et maintenant interfaces cerveau-ordinateur. La nouvelle entreprise d’Elon Musk, Neuralink, vise à combler le fossé entre l’homme et l’intelligence artificielle en implantant de minuscules puces pouvant se connecter au cerveau. Lors de la conférence de presse du 16 juillet, les plans ambitieux de Neuralink ont été détaillés pour la première fois. Ils présentent une technologie « d’avenir » qui pourrait aider les gens à faire face à des lésions cérébrales ou médullaires ou à contrôler des avatars numériques 3D.

Elon Musk Prévoit que les premiers tests humains de Neuralink, l’interface cerveau-ordinateur, auront lieu en 2020.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *